Samedi , 18 août 2018
Dernières nouvelles
Le Club Mabushi Veigné Karaté démarre fort

Le Club Mabushi Veigné Karaté démarre fort

C’est à la Coupe de la Ligue organisée à Orléans, que le Club Mabushi Veigné karaté a lancé sa saison
2012-2013 le week-end dernier en y envoyant 9 de ses compétiteurs en individuel.

9 compétiteurs, 9 médailles

Cette année, le club de karaté de Veigné a innové dans la préparation de ses compétiteurs, à savoir
un stage d’oxygénation d’une semaine en haute altitude dans le massif des Alpes. Ce stage a permis
d’affûter au mieux les champions du club et de préparer les grandes échéances de cette nouvelle
saison qui se profile déjà.

Cette Coupe de la Ligue, avec plus de 200 compétiteurs participants, était donc le 1 er tremplin
afin de préparer les futures échéances et objectifs du Club Mabushi Veigné Karaté, notamment les
championnats de France.

Les résultats :

  • Benjamins : Chez les garçons, Thomas RENARD remporte l’argent, Cassien CLAUX continue sa progression et rafle le bronze. Chez les filles, Coralie MEUNIER marche sur la 3 ème marche du podium.
  • Minime garçon, Ronan OGIRE termine 1er
  • Cadets, chez les filles Loane MORASSI s’offre l’or avec un tout nouveau programme très prometteur. Pour les garçons, son frère Sorey MORASSI imite sa sœur et lui aussi termine 1 er.
  • Junior fille, Léa DOUDEAU comme à son habitude domine et gagne l’or.
  • Séniors femme, Marion DROUET impose sa puissance et s’accroche l’or autour du cou.

Les grands absents de cette compétition étaient Maël RAKOTOSON, champion de France en titre,
blessé au genou, qui va se consacrer à la préparation des prochains championnats de France, et
les équipes cadets hommes, séniors hommes, et séniors femmes, sont quant à elles en pleine
préparation.

Vous pourrez donc retrouver ces jeunes champions en sons et lumières lors du Festival des Arts
Martiaux de Véigné du 26 janvier 2013. Vous pourrez aussi y voir en plus du karaté des disciplines
comme : judo, capoeira, nunchaku, viet vo dao, kung fu, body karaté, aïkido.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page