Samedi , 18 août 2018
Dernières nouvelles
Coupe de France de Karaté – 3 médailles pour le MABUSHI.

Coupe de France de Karaté – 3 médailles pour le MABUSHI.

Quelques 400 compétiteurs s’étaient donnés rendez-vous à la Halle Carpentier (Paris 13ème) pour cette première confrontation nationale de la saison, parmi lesquels 12 techniciens Vindiniens.

Après le résultat obtenu l’année dernière – 1 ère place des clubs avec 6 médailles dont 3 titres – cette nouvelle édition était très attendue.

En séniors, tous les regards étaient orientés vers Sorey Morassi, du fait de sa montée dans la catégorie reine cette année. Après plusieurs tours réussis, il s’incline d’un tout petit drapeau en ¼ de finale, sur un léger déséquilibre, face au futur 3ème. Une entrée en matière réussie et pleins d’espoirs pour les prochaines échéances. Chez les féminines, la performance de Naomi Garciau n’est pas passée inaperçue. En progrès continue, elle réussit une belle compétition et obtient une encourageante 5ème place finale à seulement 1 tour du podium. A signaler également la performance de Teddy Fort, et Daivy Mazurais (7ème), tous deux repêchés après avoir montré une belle opposition face aux 2 finalistes de la catégorie.

Chez les Juniors, c’est Maël Rakotoson qui portait les espoirs du Mabushi. Récent 3ème en équipe au championnat du monde, il montait en puissance jusqu’à la finale, ou il devait cependant s’incliner face à son coéquipier en Equipe de France.

En Cadets, tous les espoirs reposaient sur Micky Mrozek, tenant du titre. Malheureusement, suite à un jugement défavorable controversé lors de sa 1/2 finale, qu’il perd 2 drapeaux à 3, le titre lui échappe cette fois-ci. Le public était bien plus objectif sur la qualité de son Gankaku, mais le mal était fait. Micky finira tout de même 5ème après s’être relevé de cette injustice.

En Minimes, Enola Brinon effectue un beau parcours pour sa première saison chez les grandes. Elle passe 3 tours (4/1 – 5/0 – 3/2) avant de s’incliner en ¼ de finale face à la future médaillée de bronze. De son coté, dans une catégorie garçon de plus de 60 compétiteurs, Simon Bourget passe ses 2 premiers tours (5/0 – 4/1) avant de subir la loi du futur vainqueur. Repêché, il s’incline ensuite pour finir à une honorable 9ème place.

En équipe Séniors, le trio composé de Sylvain Rakotoson, Teddy, et Daivy, a une nouvelle fois été à la hauteur de l’évènement. Après une 3ème place l’année dernière, ils ont progressé et accèdent cette fois-ci en finale, ou ils s’inclinent face à une forte concurrence, et ce malgré un beau Bunkaï. Chez les Cadets-juniors, l’Equipe tenante du titre composée désormais de Maël, Micky, et Ronan Ogire, accède logiquement en finale. Compte-tenu d’un début de saison sans grande possibilité d’enchainer les heures d’entrainement ensemble, ils s’inclinent, et ce sur le plus petit des écarts. Le titre est rendu à l’équipe parisienne, mais la saison est encore longue.

A signaler enfin la participation de Lina Mouhsine, pour sa première compétition à ce niveau, et d’Aurélien Foussier, de retour après plusieurs années d’arrêt.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page